Le Roms sont les premières victimes de discrimination à Budapest

D’après une études menée sur tout le territoire hongrois par l’Autorité pour l’égalité (Egyenlő Bánásmód Hatósághoz, EBH), les Roms de Budapest sont les plus touchés par la ségrégation scolaire et la discrimination à l’embauche.

A Budapest, les plaintes pour discrimination porteraient pour 30% d’entre elles sur l’origine ethnique. Viendraient ensuite les discriminations fondées sur la maternité, l’âge trop avancé, les opinions politiques, l’invalidité et les problèmes de santé. Ces discriminations concernent les conditions d’accès au marché du travail mais prennent aussi la forme de dénis de service ou de harcèlement.

http://www.egyenlobanasmod.hu/


Ludovic Lepeltier-Kutasi

Diplômé de l'EHESS. Doctorant contractuel en charge d'activités complémentaires d'enseignement en géographie urbaine et régionale à l'Université François-Rabelais (Tours). / Sujet de thèse (titre provisoire) : "La dimension spatiale des processus de marginalisation sociale. Ethnographie multisituée à Budapest (Hongrie) et Casablanca (Maroc)", sous la direction de Nora Semmoud et Olivier Legros, au sein de l'équipe Monde arabe Méditerranée du l'UMR CITERES (Tours). // Informations complémentaires : CV académique / Me suivre sur ResearchGate / Me suivre sur Academia

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.