MigRom a 10 mois !

Le projet a démarré en avril.  Grégoire Cousin et Petre Petcut  mènent les recherches sous la direction scientifique de Henriette Asséo. L’objet de la recherche est l’étude de l’immigration des Roms roumains en France, comme réalité anthropologique et historique mais également dans ses implications politiques et sociales pour les sociétés d’accueil.

Source : archive préfectorale de Tulcea,  dossier 851 -1939
Source : archive préfectorale de Tulcea, dossier 851 -1939

Entre Mai et décembre 2013 une enquête de terrain pilote fut effectuée selon la méthode de questionnaires semi-directifs auprès de communautés roms originaires du département de Craiova installées dans l’Essonne  et originaires des départements du Bihor  et de Tulcea et installées  en Seine-Saint-Denis.La numérisation d’archives locales  roumaines touchant l’histoire de ces communautés fut également initiée.

MigRom a participé à l’organisation en octobre 2013 à Montpellier d’un colloque international consacré à l’actualité de l’habitat temporaire qui portait notamment sur les bidonvilles roms. Afin d’appuyer le projet, l’équipe MigRom a, en partenariat avec Ilsen About, mis en place un séminaire de recherche sur «  la transnationalité des Roms en questions » axé sur les aspects méthodologiques. Dans le cadre de ce séminaire, MigRom développe un projet collaboratif de numérisation d’archives scientifiques et de mise en commun de la documentation portant sur Roms /Tsiganes.

Enfin MigRom mène une recherche en partenariat avec le Medialab (sciences-po) afin de cartographier l’usage « des Roms » dans les controverses politiques  durant la campagne municipale sur les territoires des agglomérations de Montpellier et de Plaine commune.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *